La priorité donnée à l’Education

Depuis le transfert des compétences scolaire, périscolaire et extrascolaire à l’agglomération, les conditions d’accueil des élèves se sont dégradées. Les investissements nécessaires aux apprentissages, tels que l’achat de tableaux et outils numériques ne sont pas effectués faute de moyens financiers.

De même les travaux améliorant les bâtiments sont suspendus, pour les mêmes raisons.

Nous dénonçons l’abandon d’une politique ambitieuse en faveur de nos enfants. Nous proposons par exemple de retrouver le lien de proximité entre les écoles et la municipalité, demander une expérimentation pour investir dans une cuisine pour permettre aux enfants d’une école de bénéficier de repas préparés uniquement avec des produits locaux, et bios si possible.

Élodie ESCARFFRE
Référente de notre proposition :
« LA PRIORITÉ DONNÉE À L’EDUCATION »